Trouver des collaborateurs pour sa start-up et s’associer

Trouver son s'associer

Cet article vous est proposé par M’associer, la plateforme de mise en relation dédiée à la recherche de cofondateurs !

Grâce à CO-CTO, vous avez trouvé un partenaire chargé de superviser le développement technique de votre projet mais peut être que vous êtes toujours en recherche d’un commercial ou d’un responsable produit ? Dans cet article nous allons voir en détails quels sont les éléments qui garantissent une association durable et mutuellement bénéfique.

Identifier les besoins du projet

Dans la vie de votre entreprise, les associés jouent un rôle important, c’est souvent eux qui pilotent l’entreprise et orientent les différentes facettes de votre activité. Ces personnes, à la différence d’un salarié ou d’un prestataire, possèdent une partie de l’entreprise et ont donc vocation à rester durablement au sein de la structure. Ces parts de l’entreprises leurs permettent également d’avoir un avis sur les décisions qui font la vie de la société.

Vous l’avez compris, joindre un nouvel associé à votre projet, ça se réfléchit ! La première question à se poser, c’est le rôle qu’on veut donner à ce nouvel associé dans la structure (vendre le produit, gérer les choix de conception du produit…). Ce rôle doit répondre à plusieurs critères : il doit être un facteur clé de la réussite de votre projet et avoir un intérêt durable dans le temps.

Beaucoup de startups font l’erreur d’associer des personnes dans le seul but d’éviter des coûts trop importants (comptabilité, droit, graphisme) ou pour accélérer le développement (plusieurs commerciaux, plusieurs développeurs). En plus d’envoyer un signal très négatif à vos investisseurs et vos partenaires ; ces équipes, qui comptent parfois plus de 10 associés aboutissent souvent à des conflits qui finissent par tuer le projet initial.

Choisir la bonne personne

Si les compétences doivent être le point de départ d’une potentielle association, il est impossible de s’y limiter. Un associé, c’est dans une grande partie des cas, une personne que l’on va côtoyer plus que sa famille ou que ses amis. A ce titre, vous ne pouvez pas vous contenter uniquement d’avoir une relation de courtoisie professionnelle comme vous pourriez l’avoir avec un employé ou un partenaire ; Il faut que vous ayez un vrai coup de cœur professionnel avec cette personne.

Afin de valider les compétences de votre potentiel nouvel associé, n’hésitez pas à faire appel à un tiers de confiance issu du même domaine professionnel afin qu’il puisse vous aider à valider le profil de cet associé et ainsi éviter de mauvaises surprises à moyen terme.

Une fois cette validation faite, laissez vous du temps, c’est sans doute le meilleur moyen d’apprendre à vous connaître et de voir si concrètement vous pouvez envisager de travailler ensemble sur le long terme. On vous préconise une période d’essai d’un mois, durant laquelle vous travaillez sur un petit projet ensemble.

Conclusion

S’il y avait deux choses à retenir avant de vous lancer dans votre recherche d’associé, c’est tout d’abord d’identifier vos besoins et de définir quels sont vos traits les plus importants chez l’associé de vos rêves. Ensuite, c’est de prendre son temps. L’association c’est la construction d’une relation sur le temps long, il ne faut pas hésiter à prendre plusieurs mois et à échanger avec plusieurs potentiels intéressés jusqu’à trouver le bon.

Il faut garder en tête que l’associé parfait n’existe pas, il faut trouver celui qui vous correspond et qui vous permettra, ensemble, de mener votre projet à son terme.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Pour aller plus loin