Startup tech : 5 options pour développer votre produit

Quelles options pour développer son produit ?

Les startup tech connaissent un fort succès ces dernières années. De nombreuses personnes rêvent de lancer leur propre entreprise dans le secteur de la technologie, mais se retrouvent souvent confrontées à un grand nombre d’options et de décisions difficiles. Dans cet article, on parlera des différentes possibilités qui s’offrent à l’entrepreneur pour développer son produit. Que vous soyez un débutant ou un entrepreneur chevronné, cet article vous donnera les clés pour pouvoir faire le meilleur choix possible, et quelles options pour développer son produit.

Pour chaque option, on verra les avantages et les inconvénients .

Développer le produit soi-même

Avantages :

Si vous avez les compétences techniques nécessaires, vous pouvez créer et développer votre produit ou service technologique. Cela peut vous aider à économiser du temps et de l’argent en ne devant pas embaucher ou faire appel à un tiers pour le développement de votre produit.

L’autre avantage quand on est soi-même le développeur de sa startup tech, c’est qu’en étant le seul à développer (du moins la première version) votre produit, vous aurez l’entière maîtrise de ce dernier. C’est vous qui gérez le budget, le temps de travail et la façon dont le produit est conçu.

Inconvénients :

Si vous êtes le seul à développer le produit, il y a de forte chance pour que vous manquiez de temps pour gérer le reste du business. Du coup, vous allez être focus sur la partie technique au détriment de la partie commerciale.

Trouver un associé tech pour développer le produit

Avantages :

C’est une bonne solution si vous n’avez pas les compétences techniques. Bien que les associations ne marchent pas à tout les coups, on peut faire de belles choses en se complétant. En faisant ça, vous aurez une bonne vision de la tech (stratégie, choix technique..). Généralement, ça ne vous coûtera pas (ou peu) d’argent, et vous aurez du temps à consacrer à votre business puisque la partie tech sera assurée par votre associé.

Inconvénients :

Trouver la bonne personne est une tâche difficile. Pour que l’association est un sens, il faut avoir un véritable coup de cœur humain avec la personne. De plus, trouver le bon profil avec les bonnes compétences (notamment une bonne vision business pas décorrélée de la tech) est aussi très difficile.

Faire développer le produit par une agence

Avantages :

Comme avec un associé, ici, vous n’aurez pas à vous soucier de la partie technique. De cette façon, vous pourrez vous concentrer sur le business et allez chercher des clients. L’autre avantage, c’est d’avoir une version « clé en main » de votre produit. L’agence prend tout en charge, vous n’avez pas de salarié à manager et pas de gestion de projet à faire.

Inconvénients :

C’est sûrement l’option la plus chère. Donc si vous n’avez pas trop de budget, ce n’est pas une bonne idée. En plus de ça, votre entreprise ou votre projet ne pourra pas tirer profit de ses compétences techniques puisque ces dernières ne seront pas en interne.

Faire développer le produit par un prestataire

Startup tech

Avantages :

Cette option ressemble à l’option agence, mais elle est sans aucun doute moins chère (même si ça reste plus cher que de s’associer ou de le faire vous-même). En plus d’être peu coûteux, vous disposerez d’une flexibilité rarement offerte avec les autres options. Avec un seul interlocuteur, c’est simple d’ajuster les choses à ajuster, ou d’interagir. C’est un bon rapport temps/argent. Et on sait que c’est le nerf de la guerre quand on est une startup tech. Vous pouvez en trouver sur Malt ou sur des groupes de free-lance par exemple.

Inconvénients :

Pour être flexible, il faut effectuer un suivi rigoureux de votre projet. À la différence de l’agence où vous ne vous occupez presque de rien, ici c’est tout l’inverse. Il faudra piloter le projet de la même manière qu’un projet en interne, ce qui peut prendre un certain temps dans l’organisation de votre startup tech.

Là aussi, vous faites le choix d’externaliser les compétences et donc de ne pas capitaliser sur ces dernières.

Recruter un développeur en interne

Avantages :

Enfin une option qui permettra de tirer partie de la technologie développée ! Toutes les compétences/connaissances acquises ainsi que la technologie mise sur pied, permettront de valoriser votre startup tech. De plus, vous allez pouvoir sécuriser le socle technique. En effet, lorsque qu’on externalise les développements, il y a toujours un risque de défaillance, vol du code source ou autres problèmes de propriété. Avec un (ou plusieurs) développeur en interne, vous supprimez ce risque.

Inconvénients :

C’est sans doute l’option la plus chère de toutes. Surtout si vous voulez un bon profil avec de l’expérience. Sans compter le temps pour l’onboarding, la montée en compétences et la délivrabilité, il faut avoir un peu de trésorerie avant d’avoir un retour sur investissement. Et si vous optez pour un profil junior qui coûtera moins cher, il faudra effectuer un véritable suivi. Ce qui nécessite des compétences techniques particulières pour pouvoir le gérer. Donc, une perte de temps conséquente.

Il est tout à fait possible de mixer plusieurs options pour une efficacité optimale. Vous avez à présent une bonne vision d’ensemble de toutes les possibilités pour développer un produit pour votre startup tech. Faites vos jeux ! Et si rien ne va plus… contactez-nous 😀

Vous cherchez un CTO ?