Qu’est-ce qu’un Software as a service ?

exemple de software as a service

Si vous vous posez la question de savoir s’il est possible de gérer vos données de manière sécurisée en externe sans avoir à faire installer de serveur pour les héberger, sachez que la réponse est oui. C’est dans cette optique qu’intervient le SaaS (Software as a Service). Il importe de se demander donc ce qu’est vraiment ce logiciel professionnel unique.

SaaS : Définition et fonctionnement

Faire usage d’un Software as a Service (SaaS) vous permet d’employer des logiciels non installés en local, mais plutôt par une connexion internet. Grâce au matériel et aux logiciels proposés par le fournisseur de service, vous aurez la possibilité de configurer les logiciels depuis l’externe.

Il faut noter que le SaaS est une partie du Cloud Computing représentant un secteur à forte expansion dans le domaine des services à destination des entreprises. Au nombre des autres avantages du Cloud Computing, il faut notifier les infrastructures en forme de Service (IaaS) et sa plateforme en forme de Service (PaaS).

En employant le mode SaaS, l’entreprise ne sera pas tenue d’héberger ses applications et encore moins de stocker ses données en interne. De ce fait, la société n’aura plus besoin de se procurer des applications ou d’acquérir des serveurs dans le but de les héberger.

De plus, les mises à jour nécessaires et la maintenance seront gérées en externe par le prestataire. L’entreprise n’aura besoin que du strict minimum pour son utilisation. Avec un ordinateur et les codes d’accès au service en ligne, la société pourra travailler librement et en toute sécurité.

Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

Une entreprise faisant une gestion en mode SaaS peut bénéficier d’un bon nombre d’avantages importants :

  • Plus besoin d’installer un logiciel sur du matériel informatique de la structure.
  • Toutes les données sauvegardées sont stockées sur une mémoire externe.
  • Une automatisation simple et sûre au niveau de la mise à jour des applications.
  • Pour ce qui est de l’application du logiciel, cela peut être réalisé à tout moment, peu importe le lieu, tant que vous disposez d’une connexion internet et d’un outil de travail (ordinateur ou PC).
  • Le niveau de sécurité atteint avec le mode SaaS dépasse largement celui offert en gestion interne.

Grâce aux deux premiers avantages énumérés, il devient plus facile aux entreprises de faire une importante marge d’économies au niveau de ses investissements en matériel informatique. Cependant, comme tout système, le mode SaaS présente également quelques inconvénients non négligeables :

  • C’est le prestataire de service qui possède les applications et qui héberge les données de la société. De ce fait, c’est lui qui tient les rênes. Toutefois, cela peut être problématique en cas de litige de son côté, ou si celui-ci venait à déposer le bilan.
  • La difficulté éprouvée par l’entreprise à changer de prestataire et à réaliser le transfert de toutes les données.
  • Le coût des applications fréquemment utilisées par l’entreprise ou par d’autres utilisateurs en mode SaaS peut excéder le montant de l’acquisition de l’application.

Quelques fournisseurs de software as a service connus

Concernant les fournisseurs Saas, les plus prisés sont ceux qui proposent la messagerie électronique. Il est même possible que vous utilisez déjà un environnement Webmail proposé par un des fournisseurs. Il faut toutefois dire que son champ d’expertise est bien au-delà de celui du courrier électronique.

Notez également que le domaine le plus touché reste le secteur commercial dans ces cas précis. Ainsi, découvrez quelques applications web qui ont pu revêtir la cape de SaaS pour révolutionner le monde professionnel : Slack, Salesforce et Trello.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Pour aller plus loin