fbpx

Comment communiquer et se faire comprendre par ses développeurs ?

On ne va pas se mentir : communiquer avec des développeurs sans avoir un baguage technique c’est très difficile. Surtout si vous êtes un donneur d’ordre. D’un côté si vous écoutez les développeurs parler vous aller rapidement être perdu, de l’autre si vous n’êtes pas assez clair dans vos directives, ils ne vous comprendront pas non plus.

Généralement avec un peu d’effort, les développeurs réussiront à se faire comprendre car ils ont l’habitude de devoir vulgariser ce qu’ils font au quotidien.

Dès lors, tout l’enjeu ici est de vous donner des conseils pour mieux communiquer avec votre équipe technique. Comment leurs parler et comment faire passer votre message clairement sans mauvaise interprétation ?

Avoir une idée claire du besoin

Que vous soyez en train de lancer votre entreprise ou que vous pilotiez un projet digital dans une entreprise, il faut que votre besoin soit clairement défini.

Si vous avez qu’une idée vague de ce à quoi votre projet/produit doit tendre, ce n’est pas le bon moment pour communiquer les consignes aux développeurs. En effet pour un développeur, un même produit peut être développé de plusieurs manières différentes. Si vous êtes trop vague dans vos explications, vous avez une chance sur deux pour que le produit final ne soit pas ce que vous espériez. Car techniquement, un développeur à l’habitude d’effectuer certaines tâches d’une façon bien précises. Si vous utilisez un vocabulaire trop évasif, et que vous ne vulgarisez pas votre discours, vous ne serez pas compris. N’utilisez pas non plus des termes qui pourraient avoir un sens totalement différent du point de vue technique comme le mot « déployer » par exemple.

Pour ce faire, commencez par utiliser des mots simples, que vos deux univers comprennent parfaitement. Ensuite il faut que vous ayez en tête les fonctionnalités précises de ce que vous voulez faire développer. Attention, les développeurs aussi compétents soient-ils, ne sont pas là pour vous dire si c’est pertinent ou non d’implémenter telles ou telles fonctionnalités. Ils n’ont pas de point de vue stratégique, seulement technique : « est-il possible de faire un menu déroulant en haut de page » au lieu de : « est ce que c’est judicieux pour mon site web de passer beaucoup de temps à développer un menu déroulant? ».

Avancer étape par étape

Pour pouvoir délivrer à votre équipe technique des propos clairs, vous devez avancer en sprints. On entend par sprint des itérations de courte durée décomposant un processus de développement souvent complexe afin de le rendre plus simple et plus facile à réadapter et à améliorer en fonction du résultat des évaluations intermédiaires (source JDN). C’est un principe de base des méthodes de management dites agiles, très utilisées par les développeurs.

Avec cette méthode vous avez la possibilité de demander aux développeurs des démonstrations à chaque étape de développement. De cette manière vous aurez une vision concrète des avancées du projet. De plus, à chaque étape, vous aurez la possibilité d’intervenir, faire vos retours et si besoin évoquer les problématiques que vous remarquez. N’hésitez pas à communiquer régulièrement à l’oral et à bien spécifier vos attentes pour les étapes suivantes.

L’idée est de communiquer avec l’équipe technique le plus souvent possible. Non seulement vous allez dérisquer le projet en évitant de vous rendre compte des problèmes à la fin de longs développements, mais en plus vous adopterez plus rapidement une communication fluide et limpide pour les deux partis.

Bien sûr que vous devez avoir une vision globale de votre projet mais pas au détriment des étapes court terme.

Responsabiliser l’équipe technique

Améliorer la communication ne doit pas venir uniquement de votre côté. Les développeurs ont aussi leur part de responsabilité dans un projet et c’est à vous de leur rappeler.

Vous devez absolument établir une relation de confiance avec votre équipe pour qu’ils comprennent que vous n’êtes pas là pour remettre la faute sur eux s’il y a des problèmes. Mais il est important que vos développeurs aient conscience qu’avec des explications claires, ils ont le devoir d’accomplir les tâches que vous leur demandés (dans la limite du raisonnable, ce ne sont pas des super héros qui peuvent toujours tout faire).

Faire appel à un intermédiaire

Dans certains cas vous n’êtes pas obligé d’être en contact direct avec les développeurs. En effet lorsque votre équipe technique s’agrandit vous aurez besoin de quelqu’un pour la piloter. Cette personne peut revêtir plusieurs casquettes : chef de projet technique, lead développeur, directeur technique, DSI, CTO.. Son rôle consiste à faire l’interface entre les développeurs et la direction, ou les autres services de l’entreprise. Cela permettra de réduire le nombre de personnes avec lesquelles vous interagissez et d’améliorer la communication.

Partagez cet article

Pour aller plus loin