Les outils pratiques pour prototyper votre première version

technos low code

Vous êtes une start-up et vous voulez rapidement tester votre produit et le confronter au marché ? Alors vous êtes au bon endroit ! Dans cet article nous dressons une liste non exhaustive des outils pratiques et efficaces pour prototyper votre première version facilement (no/low code) et à moindre coût. Si vous voulez être performant au lancement de vos projets digitaux, ce sont des options non-négligeables.

Site web vitrine :

WEBFLOW : ce logiciel propose une multitude de fonctionnalités qui, au premier abord, ne seront pas forcément accessibles aux grands débutants. En revanche c’est un logiciel très complet qui permet de réaliser des designs professionnels de grande qualité sans la moindre ligne de code. Webflow dispose de plus de 150 templates dans toutes les thématiques, tous hautement personnalisables. Le logiciel met à disposition des dizaines de tutoriels pour vous guider dans sa prise en main, qui s’avère plus simple qu’elle ni parait. Le petit plus : les sites Webflow sont 100% SEO-friendly.

WORDPRESS : là aussi le logiciel open-source le plus utilisé au monde (nous l’utilisons actuellement chez CO-CTO) n’est pas forcément le plus adapté aux débutants absolus, même si avec un peu d’entrainement on arrive à se débrouiller. L’installation est gratuite, il vous faudra juste gérer l’hébergement sur une plateforme tierce. Ses forces se situent d’un côté par la diversité/multitude des thèmes et plug-ins et de l’autre via sa communauté gigantesque qui peut s’avérer être une grande aide. Avec 30% des sites mondiaux sous WordPress il n’est pas très compliqué de trouver les réponses à vos questions.

WIX : logiciel peu onéreux par rapport à ce qu’il se fait sur le marché et pourtant assez qualitatif : pour une centaine d’euros par an vous aurez un abonnement et un nom de domaine hébergé. Le principal avantage c’est l’intelligence artificielle WIX ADI qui vous donne la possibilité de créer automatiquement votre site, sans que vous ayez à designer ou a developper quoique ce soit, simplement en vous posant des questions. De plus vous avez accès à de nombreux templates gratuits ainsi qu’a des banques d’images très bien fournies.

JIMDO : simple et efficace. Avec JIMDO vous aurez accès à une multitude de fonctionnalités qui peuvent répondre à de nombreux besoins. C’est l’idéal pour les petites entreprises ou les sites personnels : très simple d’utilisation avec des thèmes adaptés à ce que vous voulez faire et à l’image que vous voulez donner. En quelques heures vous aurez votre site personnalisé professionnel avec des bons outils d’analyse facile à mettre en place.

E-commerce et marketplace :

SHOPIFY : encore une fois il s’agit d’un CMS très simple à prendre en main. En tant que e-commerçant vous ne voulez pas avoir à passer des heures pour mettre vos produits en ligne et ajouter un moyen de paiement. C’est précisément ce que Shopify vous évite de faire. Toutes les fonctionnalités possibles sont bien présentes et on vous accompagne étape par étape jusqu’a la mise en ligne de votre site web.

KREEZALID : offre une prise en main facile de sa solution de marketplace avec des tarifs très abordables. Vous pouvez gérer directement votre catalogue de produit, vos commandes et vos stocks sur une interface très intuitive. Le gros plus c’est le support client qui est très réactif et disponible pour vous aider en cas de problème technique. Ainsi vous avez accès à toutes les ressources de marketing automation, des processus de vente et de mise en place d’avis clients.

PRESTASHOP : la prise en main des outils de ce logiciel open source ne nécessite aucune compétence de développement. La boutique de thème propose plus de 2000 templates (payants ou gratuit) ce qui offre une diversité remarquable des designs que vous pouvez trier avec de nombreux filtres. Le logiciel possède lui aussi un tableau de bord très simple à comprendre avec les principales données dont vous avez besoin (CA, taux de conversion, panier moyen…) que vous pouvez compléter aisément grâce a Google Analytics. L’éditeur des fiches produits est très intuitif et permet une personnalisation assez poussée grâce aux différents modules de configuration qui le compose.

WOO-COMMERCE : ce plug-in WordPress est une très bonne solution e-commerce, no code et donc facile à appréhender. À noter qu’une connaissance de WordPress au préalable est un plus pour mieux comprendre Woo-commerce. La solution est gratuite (même si des frais s’ajoutent avec les applications et le nom de domaine) et s’adapte à beaucoup de thèmes, même si certains sont réservés exclusivement au e-commerce. À partir du menu vous pouvez éditer vos produits, gérer vos commandes, avoir accès aux rapports de statistiques et gérer les applications connexes. C’est donc une solution très efficace avec un bon rapport qualité/prix.

Applications web et mobile :

ADALO : une solution no-code pour bâtir de toute pièce une application et ensuite la publier sur les stores. Le drag and drop permet de pousser la personnalisation du design au maximum très facilement. Vous pouvez directement gérer vos bases de données et intégrer des potentielles API. C’est l’outil idéal pour créer une première version d’une application et aller tester la viabilité de son produit.

BUBBLE : cette solution cloud permet aussi de créer une application sans toucher une seule ligne de code. Le logiciel est largement abordable vis à vis des multiples fonctionnalités qu’il propose : conception (drag and drop), modélisation visuelle, gestion des flux de travail, prototypage et autres outils pratiques. Le support et la communauté d’entrepreneur autour de Bubble finissent de convaincre la majorité de l’utiliser pour créer votre prototype.

Automatisation :

ZAPIER : outil très efficace qui permet de connecter plusieurs applications qui ne sont pas liées initialement. Le but étant d’automatiser les taches et processus d’une entreprise afin de gagner du temps. Zapier s’intègre avec Google sheet, Slack, Dropbox, Quickbooks… et plus 1500 applications ! Vous pouvez définir des « zaps » qui vont se déclencher lorsque l’évènement que vous avez enregistré se produit. Vous pouvez ainsi créer un nombre incalculable de zap pour faciliter la gestion des données de votre entreprise.

INTEGROMAT : même chose que Zapier mais pour aller plus loin dans l’automatisation. Vous pouvez créer un nombre illimité d’étape dans vos scénarios de connexion avec les différents déclencheurs.

AIRTABLE : une feuille de calcul sans code qui interagit avec une base de données. C’est une sorte de tableau Excel en beaucoup plus développé. Il permet de créer aussi bien un simple formulaire, qu’un CRM sur mesure. En plus de mettre en place des automatisations de gestion des flux de travail, Airtable offre une puissante base de données et surtout des outils permettant à l’utilisateur de créer sa propre application et de répondre à des cas d’usage spécifiques. 

N’hésitez pas à essayer ces outils par vous-même pour mieux comprendre ce qu’il est possible ou non de faire. Bien souvent c’est plus simple qu’il n’y paraît, même pour des personnes dites « non TECH ». Dans la majorité des cas vous réussirez à prototyper votre première version sans passer par un prestataire ou une agence et à fortiori éviter d’engendrer des coûts conséquents. Pour une petite structure qui vient de naître, il est important de ne pas griller les étapes. Votre prototype n’est pas destiné à posséder toutes les fonctionnalités que vous rêvez mais seulement à tester la viabilité de votre business model ou de votre produit. Une fois validé, vous pourrez vous tourner vers des développements techniques sur mesure plus importants.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Pour aller plus loin