Directeur technique : fiche métier

directeur technique au travail

Depuis le début du XXIe siècle, de plus en plus d’entreprises font appel à des directeurs techniques. Ces derniers s’occupent généralement de suivre leurs projets et d’optimiser leurs chiffres d’affaires. Mais, qu’est-ce qu’un directeur technique ? Le profil recherché, les compétences nécessaires pour occuper ce poste, les missions à mener… découvrez à travers le présent article, tout ce qu’il faut savoir sur ce métier, qui est de plus en plus recherché.

Description et missions du poste

Être un directeur technique revient à gérer l’ensemble des activités et ressources techniques d’une entreprise tout en accompagnant les projets de production. Les missions d’un directeur technique peuvent varier en fonction de l’activité que mène son entreprise même s’il garde toujours un rôle essentiel d’interface entre la direction générale et les différents pôles de la société.

En effet, il s’occupe de la gestion et la maintenance de la production en adaptant la stratégie industrielle aux divers sites de production. Aussi, il doit veiller au déroulement de la fabrication et intervient sur les méthodes, la qualité, la sécurité et l’environnement.

En outre, il s’assure du respect des normes et du cadre législatif. Les fonctions d’un directeur technique l’amènent aussi à coordonner le travail des équipes et à l’optimiser. Il propose des projets innovants et établit des programmes de recherche et de développement. Il participe également à la conception de nouveaux produits et procédés, en étudiant au préalable leur faisabilité technique.

Les qualités et les compétences nécessaires

Pour être embauché en tant que directeur technique, celui-ci doit disposer d’un important sens de l’organisation et d’adaptation. Il doit posséder entre autres des connaissances théoriques et pratiques sur tous les aspects de la technologie internet et informatique. Il doit donc avoir une certaine expérience dans le développement de logiciel, les systèmes d’exploitation et d’information et tout l’environnement technique.

Il doit aussi faire preuve de rigueur, d’écoute et de pédagogie, sans oublier d’avoir une bonne capacité rédactionnelle. En outre, le directeur technique doit avoir un sens du management et une forte conviction. Des qualités relationnelles lui seront d’une grande utilité dans ses interactions avec les équipes, les ingénieurs, les clients et la direction générale. Il doit également disposer de bonnes qualités d’analyse et une excellente réactivité afin de percevoir rapidement les besoins des clients.

Directeur technique : les diplômes et le salaire

Les diplômes privilégiés pour pourvoir au poste de directeur technique sont pour la plupart des masters des écoles d’ingénieurs ou d’une université (BAC+4 ou +5). Ces formations sont relatives au domaine du management, du commerce, mais aussi de l’informatique. Après le bac, vous pouvez vous tourner vers les diplômes comme le BTS NDRC, le BTC MCO ou le BTS Commerce International.

Néanmoins, après ces longues années études, il faudra gravir les échelons avant de prétendre occuper un poste de directeur technique. En général, six à dix années d’expérience dans le management et la gestion de projets sont requises avant d’occuper un tel poste. Pour ce qui est de la rémunération, elle tourne autour de 60 000 euros par an.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Pour aller plus loin